dimanche 20 novembre 2011

Mon doux clochard céleste

A Hervé
Juillet 2001

Quand au détour d'une oraison funèbre

J'aperçois une clarté

Mon allié faste échappé des ténèbres

Mon dos d'abîme

Mon aliéné des songes

Abasourdi par une étoile clouée là

Tu as poussé ma peine de ton étreinte

Orphelin d'étendues

A la pointe de ton âme

Les yeux écarquillés

Tu pourfends l'âge obscur.

Idéogramme amoureux

Paris, mars 2001


C'est une libellule, un oiseau-lyre,

Un archange inspiré invitant au baiser.
C'est une promesse d'envol, un objet de désir,

C'est un cri.


C'est une main tendue.

C'est une pluie battante.

C'est la fertilité des songes fécondés.


C'est l'invitation au voyage.
C'est l'élan, c'est un don, une promesse.

C'est une colombe battant des ailes

Prête à prendre son envol.


C'est ton cerf-volant.
C'est un coeur inspiré, c'est un coeur échangé.

C'est la danse d'une âme qui bat pour te combler.


C'est l'amour harnaché.

C'est l'alezan ailé.

C'est une certitude.

C'est ta droite, ton étoile,

C'est la vertu qui s'offre,

Le lien d'âme, l'effusion des enfants.


C'est un oiseau rapace, un petit d'aigle

Un aiglon piaffant de joie,

battant des ailes d'impatience.

C'est une danse de joie.

C'est un profil altier.

Une jeune couronne fine et franche.

C'est une silhouette en marche.


Elle s'est penchée vers toi et t'a donné son coeur.