Eléments biographiques de Claudia Carlisky - Recours au poème -Manoir des poètes - ébauche première

parue dans http://www.recoursaupoeme.fr/

Claudia Carlisky 

Peintre et poète, Claudia Carlisky est née en 1954 à Buenos Aires où elle réside jusqu'à l'âge de 4 ans. Après une enfance en France et une adolescence en Argentine, elle vit à Paris depuis 1975.

Sa démarche lyrique et picturale s'interroge sur l'existence, elle se présente sous la forme d'une trajectoire allant de l'ombre à la lumière, d'une matière fermée, muette, aveugle et sourde, vers une matière ouverte où tous les sens sont en éveil. Le souffle, l'énergie, le rythme du vide et du plein, la passivité active se trouvent au cœur de son œuvre, toujours à l'écoute d'une justesse portée par la nécessité vivante et vitale du geste nourri par le souffle.
Comme peintre, Claudia Carlisky a participé à une trentaine d'expositions individuelles et collectives  en France, en Suisse, en Italie et en Allemagne depuis 1983.
Ses dernières expositions – personnelles, aux Temps du corps en février 2014 et à la Galerie Active-Art en décembre 2014, réunissaient des estampes et des poèmes lus à voix haute grâce à un procédé innovant. Cela fut également le cas pour les expositions collectives sur la péniche Daphné  à l'occasion d'un hommage rendu au poète Nicolas Diéterlé en mars ainsi qu'au Centre d'Animation Montparnasse à Paris en septembre 2014.
Pour voir et entendre certaines « œuvres qui parlent », activer les liens  ci-dessous.


Poète bilingue et mélomane, Claudia Carlisky a fait de nombreuses lectures publiques et donné des récitals de poésie et de musique dans un répertoire classique, notamment avec le Trio Goodmancomposé d'Igor Kiritchenko, violoncelle, Dimitri Khlebtsevitch, alto et Craig Goodman, flûte, à Paris et au Luxembourg.
Elle publie dans des revues poétiques en ligne et sur papier depuis 1978,  (Poésie et Peinture,Resonancias literarias, Le manoir des poètes, Les carnets d'Eucharis) Annuaire hispanoaméricain de poésie, Aerea, etc.), et des anthologies dont la dernière, Pas d'ici, Pas d'ailleurs, Voix féminines contemporaines publiée par Voix d'encre  en 2012.
Elle a conçu un recueil, Concerto pour un visage, à la demande de l'Union des Artistes plasticiens argentins pour leur inauguration et des livres d'artistes qu'elle présente lors de ses expositions entre 1992 et 2001. 
Elle fut nominée lors du Concours Simone Landry pour son poème Le silence reviendra sur ses pas, le 8 mars 2010 dans le cadre de la journée internationale des femmes.

Tirages d'art :
 Il s'agit d'un procédé d'impression d'œuvres d'art de très haut niveau et de grande qualité. Les estampes numériques sont réalisées sur des papiers d'art haut de gamme. Ce procédé est couramment utilisé dans les musées et galeries d'art pour ses qualités représentatives et sa durée de conservation. La pérennité d’une Estampe numérique peut être supérieure à 100 ans en fonction des papiers utilisés et du type d'impression (couleurs ou noir et blanc), dans des conditions d'exposition normales en intérieur, comme toute œuvre d'art originale. 
Ces estampes sont munies de flash codes permettant d'entendre un poème. Ces flash codes, lisibles grâce à une application (i-nigma par exemple) sur smartphone ou ipod, permettent  d'entendre Claudia Carlisky  lire le poème associé à l'estampe. Poèmes imprimés apposés près du flash code pour permettre de suivre la lecture orale et pour le public mal entendant si besoin.



















Contact : carlisky@gmail.com

Biographie parue dans Le manoir des poètes en 2009 -
 http://www.lemanoirdespoetes.fr/poemes-claudia-carlisky.php

Née à Buenos-Aires en 1954 dans une famille d'artistes, elle grandit entre l'Argentine et la France où elle vit entre 4 et 15 ans. Adolescence mouvementée dans un pays sous la dictature.
Subjuguée par la danse, elle suit les cours de Marilu Marini qui lui propose de participer aux répétitions des «Bacchantes» d'Euripide qu'elle et Roberto Villanueva organisent dans les locaux du Théatre expérimental Di Tella. La pièce jugée trop subversive par le pouvoir en place ne verra jamais le jour.
Elle fréquente ensuite l'atelier du peintre Miguel Davila.
Installée à Paris en 1975, elle y poursuit l'exploration de ces diverses disciplines artistiques.
Elle s'initie à l'imaginaire gestuel, vocal et expressif dans l'Atelier de Théâtre de Jean-Gabriel Nordman.
L'intensité et la profondeur du travail des slow motions et improvisations de danse orchestrées par le danseur japonais Tanaka Minh ainsi que son fameux Laboratoire météorologique du corps, furent décisifs dans son évolution personnelle et picturale.
Le souffle, l'énergie et la passivité active, se sont retrouvés au coeur de sa démarche picturale et poétique et la danse est un des thèmes récurrents de sa peinture.
Traductrice (Pablo Poblete) peintre et poète, elle a publié en français plusieurs livres :
• Idéogramme amoureux (2001)
• J'accuse, édité par les Ateliers Betsalel, 2000
• Incantation. Lilas de tes blessures, édité par les Ateliers Betsalel, 1994
• Les Mille miroirs se découragent, édité par les Ateliers Betsalel, 1994
• Concerto pour un visage, édité par l'UAPA (Union des Artistes Plasticiens Argentins), 1992
ainsi qu'une publication bilingue dans l'Annuaire hispanoaméricain de Poésie, « Aerea », Santiago du Chili – Buenos Aires, 2002 et de nombreuses publications dans des revues.
Une quinzaine de récitals de Poésie dont quatre avec le flûtiste Craig Goodman, l'altiste Dimitri Khlebtsevitch, et le violoncelliste Igor Kiritchenko formant le Trio Goodman
et un récital au Centre Maayan dans le cadre du Printemps des Poètes avec le harpiste Julien Marcou et la poète uruguayenne Ingrid Tempel en 2007.
Enfin, comme peintre,elle a participé à 25 expositions individuelles et collectives en France, Suisse, Italie et Allemagne depuis 1983.
La dernière, réunissant 13 artistes argentins, a eu lieu en juin et juillet 2009 aux Temps du Corps, à Paris.
La repr



Eléments pour une biographie - (ébauche)

- Recueil 'Concerto pour un visage' 1992 pour l'inauguration de l'Union des Artistes Plasticiens Argentins.

- Plusieurs Poèmes/peintures conçus pour des expositions personnelles :

- Les mille miroirs se découragent

- Incantation, lilas de tes blessures

Etc...

- Publication dans l'Annuaire hispanoaméricain de Poésie 'Aerea' Santiago du Chili - Buenos Aires - 2002.

- Anthologie : Ecritures de femmes d'Amérique Latine en France, publiée par Indigo en 2007
- Anthologie francophone : Pas d'ici, Pas d'ailleurs - Voix féminines contemporaines - Voix d'encre  2012
- Diverses revue de poésie depuis 1978.




Claudia Carlisky a fait plus de 15 récitals de poésie et musique et lectures publiques de poésie, dont 4 avec le trio Goodman (répertoire classique) composé de Igor Kiritchenko, violoncelle, Dimitri Khlebtsevitch, alto et Craig Goodman, flûte à Paris et à Luxembourg.

Dans le cadre du Printemps des poètes, manifestation annuelle de Poésie, lecture à deux voix au Café El Sur - 35 bd Saint Germain - 75005 Paris, avec Alicia Dujovne Ortiz, écrivain argentine en 2005 et  en 2007, au Centre Maayan, Poèmes d'amour de poètes juifs d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs, avec le harpiste Julien Marcou et la poète Uruguayenne Ingrid Tempel. Dernière participation à une lecture publique en juin 2010 à La Maison de l'Amérique Latine à Paris.

Peintre, elle a participé à plus de 25 expositions individuelles et collectives en France, Suisse, Italie et Allemagne.
 
Elle a été nominée dans le cadre du Concours Simone Landry pour son poème, le silence reviendra sur ses pas, le 8 mars 2010, journée internationale des femmes.

Publication dans Les carnets d'Eucharis de Nathalie Riera -

http://lescarnetsdeucharis.hautetfort.com/archive/2011/01/06/claudia-carlisky-peintre-et-poete.html

Publication dans Le manoir des poètes de Maggy de Coster - 2009

 http://www.lemanoirdespoetes.fr/poemes-claudia-carlisky.php

Publication dans le blog de Gabriel Arnou Laugeac - Août 2012 :

http://gabrielarnoulaujeac.blogspot.fr/2012/08/le-huitieme-ciel-extrait-traduit-en.html


Publication dans le blog de Carmen Carmeno - Janvier 2013 :

http://emmila.canalblog.com/archives/2013/01/19/26196066.html
http://emmila.canalblog.com/archives/2013/01/20/26203684.html




Contact : carlisky@gmail.com

http://www.facebook.com/video/video.php?v=1301728678575

Claudia Carlisky 'Entre Paris et Buenos Aires, 1960 - 1972'
Montage de photos réalisé par Adem Harun paru en mars 2011 sur Life Live it
sur une chanson  de Minoo Javan - Hey Yar